A quel moment peut-on prendre Léro FLORE ?

Léro FLORE se prend de préférence le matin à jeun pour une meilleure efficacité du produit.

Pourquoi Léro Détoxifiance a un goût sucré ?

Le goût sucré est en grande partie lié à la présence de sucralose. L’objectif est de masquer le goût amer naturel des plantes, en particulier celui du radis noir.

Pourquoi avez-vous mis des conservateurs dans le Léro Détoxifiance ?

Les conservateurs présents dans le produit sont utilisés dans le respect des normes françaises et européennes. Le but est de préserver la qualité des plantes présentes dans notre produit.

Où peut-on acheter vos produits ?

QUESTIONSREPONSES-OU ACHETER VOS PRODUITS BDNos produits sont en vente dans toutes les pharmacies et dans la plupart des parapharmacies. Votre pharmacien peut, également, commander notre gamme chez son grossiste. Trouvez la pharmacie la plus proche de chez vous.

Peut-on prendre plusieurs compléments alimentaires en même temps ?

Afin d’éviter tout risque de surdosage, il est recommandé de bien étudier les compositions avant d’associer des compléments alimentaires afin de ne pas retrouver de dosage important de l’un des micronutriments. De plus, il est conseillé de respecter une pause de quelques semaines entre deux cures.

Combien de calories apporte une capsule d’un produit Léro ?

La quantité de calories apportées par une capsule varie selon le produit. Elle est en moyenne de 4/5 calories ce qui correspond à 1 g de sucre (un petit morceau de sucre équivaut à 5 g).

Peut-on ouvrir les capsules molles ?

La capsule peut, si nécessaire, être coupée et le contenu versé dans un yaourt ou des légumes, pour en faciliter la prise. Cependant dans ce cas, certains composants fortement concentrés peuvent avoir un goût fort. En particulier les huiles de poisson, le cuivre et le zinc.

Combien de temps dure une cure ?

QUESTIONSREPONSES-DUREE D'UNE CURE BDLa durée des cures est variable selon les produits et leur objectif. Elle varie de 3 semaines à 6 mois. Il est très important de bien respecter les conseils d’utilisation propres à chaque produit afin d’optimiser ses bénéfices ou bien de suivre scrupuleusement, le cas échéant, les conseils de votre médecin ou de votre pharmacien.

Pourquoi certaines compositions de vos produits changent ?
Des ingrédients disparaissent au profit d’autres ou leurs dosages sont modifiés.

Plusieurs motivations peuvent amener à faire évoluer nos produits. D’une part, nous sommes très soucieux de suivre la réglementation en cours, nous pouvons donc lorsque c’est nécessaire, substituer un ingrédient par un autre. Et nous suivons de très près les évolutions scientifiques dans notre domaine et nous pouvons avoir de nouvelles études mettant en avant l’intérêt d’un composant ou d’un dosage précis. Dans ce cas, nos formulations évoluent pour être toujours à la pointe.

Quels poissons utilisez-vous pour vos huiles de poissons sauvages ?

QUESTIONSREPONSES-POISSONS BDEn fonction de la concentration que nous souhaitons atteindre, nous utilisons des sardines, des maquereaux, des saumons, des harengs ou des thons. En effet, la teneur en acides gras oméga-3 varie selon le type de poisson utilisé. Par exemple, le thon est particulièrement riche en DHA alors que le maquereau est riche en EPA et DHA.

Est-ce que le panthoténate de calcium est du calcium ?

Non, le panthoténate de calcium est l’autre nom de la vitamine B5.

La teneur en mercure des huiles de poissons que vous utilisez est-elle contrôlée ?

Nous sommes très vigilants sur la qualité des ingrédients que nous utilisons pour la fabrication de nos produits. Nous possédons tous les contrôles exigés par la réglementation européenne et la teneur en mercure des huiles de poissons de notre gamme est très en dessous du seuil fixé par cette réglementation.

Est-il contre-indiqué d’associer un complément alimentaire à une cure homéopathique ?

Non, il est tout à fait possible d’associer homéopathie et compléments alimentaires. Ceci est fréquemment proposé par les médecins dont c’est la spécialité.

Est-ce que la gélatine qui compose vos capsules est d’origine porcine ?

Nous n’utilisons pas de gélatine d’origine porcine dans nos produits. Elle est très souvent d’origine marine mais peut parfois être d’origine végétale ou bovine.

Les compléments alimentaires sont-ils des produits de qualité ?

Oui, les compléments alimentaires sont de qualité. Les compléments alimentaires disposent d’une réglementation européenne spécifique (directive 2002/46/CE) et d’un décret français (2006-352) qui définissent leur cadre d’utilisation et un certain nombre d’obligations légales strictes en termes d’étiquetage, d’ingrédients pouvant être utilisés et de dosages à respecter. Les compléments alimentaires doivent, par ailleurs, faire l’objet de déclaration auprès de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) qui examine leur composition et répondent aux exigences de traçabilité et de qualité spécifique. Un système d’assurance qualité permet d’assurer la traçabilité et de garantir l’hygiène et la sécurité des compléments alimentaires. Seuls les ingrédients ayant fait l’objet d’une autorisation d’emploi peuvent être utilisés par les industriels. Les réglementations française et européenne imposent donc des exigences élevées en matière de qualité et de sécurité des compléments alimentaires et de protection du consommateur.

Les compléments alimentaires sont-ils toxiques ?

Les compléments alimentaires ne sont pas toxiques. Ils permettent d’apporter à chacun un concentré de nutriments, dans le but de compléter ou de prévenir des besoins réels ou supposés. Les compléments alimentaires se situent dans une zone d’apport sans danger pour la santé.  En effet, les doses de nutriments contenus dans les compléments alimentaires sont largement inférieures aux premières doses toxiques observables et doivent respecter les apports journaliers recommandés.

Qui doit-on prévenir en cas de survenue d’effets indésirables ?

Même si les compléments alimentaires ne sont pas toxiques, certains symptômes non habituels peuvent survenir. L’apparition de ces symptômes doit vous amener à en informer un professionnel de santé (votre médecin traitant, votre pharmacien d’officine…). Il vous aidera à identifier la cause de l’effet indésirable observé. Le professionnel de santé aura, le cas échéant, la possibilité de déclarer les effets indésirables à l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES). Il existe, en effet, en France un dispositif unique en Europe qui permet de déclarer les effets indésirables liés à la consommation ou l’utilisation de compléments alimentaires : le système national de déclaration dénommé « nutrivigilance » mis en place et confié à l’ANSES, par la loi Hôpital, Patients, Santé et Territoires (loi HPST) de juillet 2009. La déclaration des effets indésirables liés à la consommation de compléments alimentaires permet d’identifier ces effets et d’améliorer la sécurité du consommateur.

À quel âge un enfant peut-il prendre du Léro PRÉMUNIL Juniors ?

QUESTIONSREPONSES-PREMUNIL JUNIORS bdLéro PRÉMUNIL Juniors a été conçu pour les enfants de 6 à 12 ans. Il peut être donné dès que l’enfant peut mâcher la capsule.

Mon enfant n’aime pas la capsule de gélatine à mâcher. Comment faire pour qu’il prenne quand même le produit ?

QUESTIONSREPONSES-CAPSULE A MACHER BDL’enveloppe de Léro PREMUNIL Juniors ne contient aucun principe actif. Il est donc tout à fait possible de recracher la capsule après absorption du contenu.

Les capsules de Léro DNV sont difficiles à avaler. Comment faire ?

Les tailles de nos capsules sont fonction des dosages utiles en chaque micronutriment. Léro DNV est fortement concentré en huile de poissons, ingrédient qui nécessite beaucoup de place. Nous vous conseillons de prendre votre capsule de Léro DNV avec un grand verre d’eau au cours d’un repas. Vous pouvez, toutefois, percer la capsule et verser son contenu huileux dans votre plat afin de l’absorber en mangeant. Nous vous mettons cependant en garde contre le goût et l’odeur de l’huile de poisson fortement concentrée.

Il est parfois déconseillé d’associer le fer et la vitamine C, car le premier pourrait oxyder le second. Pourquoi alors Léro BASE contient du fer et de la vitamine C ?

Le fer n’altère pas la qualité de la vitamine C et bien au contraire. L’absorption du fer est stimulée par la présence de vitamine C. En revanche, il est important de prendre des compléments alimentaires apportant du fer dans des quantités qui respectent les recommandations. De plus, il est inutile de consommer plusieurs produits contenant du fer afin d’éviter le surdosage et ses inconvénients.