Sommeil : les huiles essentielles qui aident à mieux dormir

Jeune femme avec pipette pour huile essentielle

Réveil nocturne, difficulté pour s’endormir, cauchemars… Selon l’Inserm, les troubles du sommeil touchent près d’un Français sur trois. Lorsqu’ils deviennent chroniques, ils impactent la qualité de vie et provoquent de l’irritabilité, des troubles de l’attention et un manque d’énergie. Pour favoriser l’endormissement, les huiles essentielles peuvent être des alliées intéressantes. Lesquelles choisir ?

L’huile essentielle de Lavande vraie

La Lavande vraie est l’indispensable à avoir dans son armoire. Grâce à sa douce senteur évoquant la Provence, elle crée immédiatement une ambiance apaisante.

  •   Pourquoi l’utiliser ?

Bien qu’elle possède de nombreuses vertus, la lavande vraie est traditionnellement reconnue pour son action calmante et anxiolytique qui agit sur les causes principales des troubles du sommeil : le stress et l’anxiété. Idéale en cas d’épisodes d’insomnie, une étude* en 2008 a démontré qu’elle permettait de réduire le taux de cortisol (l’hormone du stress) et faciliter ainsi l’endormissement.

  •   Comment l’utiliser ?

Elle est utilisable par toute la famille en respectant les précautions habituelles. Parmi ses usages possibles :

–   en diffusion à l’aide d’un diffuseur d’huile essentielle ;

–   en inhalation sur un mouchoir ou sur le coin de l’oreiller ;

–   par voie orale en versant une goutte dans une cuillère de miel avant l’heure du coucher ;

–   dans un bain mélangée avec du sel d’Epsom ;

–   diluée à une huile végétale : en massage sur le plexus solaire, la plante des pieds ou la face intérieure des poignets. Prenez ensuite de grandes inspirations. Moment détente garanti !

  •   Quelles synergies possibles ?

Pour apaiser avant le coucher, la Lavande vraie peut être associée à de la Camomille romaine, du Petit grain bigarade ou de l’Orange douce.

*source : étude menée en 2008 par la Chiba University au Japon, publiée dans la revue médicale International Journal of Cardiology.

L’huile essentielle de Camomille romaine

Elle ne doit pas être confondue avec l’huile essentielle de Camomille allemande ou de Camomille bleue, qui possèdent des vertus bien différentes. La Camomille romaine est l’huile essentielle du lâcher-prise.

  •   Pourquoi l’utiliser ?

Pour sa richesse en esters, des molécules aux propriétés calmantes et relaxantes. Grâce à son action sédative, elle contribue à apaiser les angoisses nocturnes (nervosité, choc émotionnel…) et à améliorer la qualité du sommeil. Ses propriétés antispasmodiques peuvent aider en cas d’insomnies liées à une digestion difficile.

  •   Comment l’utiliser ?

L’utilisation est possible chez l’adulte, mais déconseillée aux personnes asthmatiques, allergiques aux pollens et aux femmes enceintes. Pour favoriser la détente, elle s’utilise :

–   en diffusion avant le coucher avec un diffuseur ;

–   par voie orale, en versant 2 gouttes dans une cuillère d’huile d’olive ou un sucre jusqu’à 3 fois par jour chez l’adulte ;

–   mélangée avec une huile végétale, en la massant sur les faces internes des poignets ou la zone du plexus solaire pour un effet relaxant.

  •   Quelles synergies possibles ?

En diffusion atmosphérique, elle peut être mélangée avec du Petit grain bigarade, de l’Orange douce, de la Lavande vraie ou de la Mandarine.

Mise en garde

Par voie orale, ou appliquée directement sur la peau, les huiles essentielles peuvent provoquer des réactions allergiques. En cas de doute, demandez conseil à votre professionnel de santé. Il est également recommandé de la tester avant toute utilisation. Pour procéder, versez une goutte au creux du coude et patientez environ 24 h en surveillant l’apparition d’éventuels symptômes.

L’huile essentielle de Petit grain bigarade

Elle est issue des feuilles du bigaradier, l’arbre qui donne l’orange amère. Les parties distillées sont les feuilles et les petits rameaux. Cette huile essentielle est appréciée pour son doux parfum d’agrume évoquant la fleur d’oranger. Elle n’est pas photosensibilisante.

  •   Pourquoi l’utiliser ?

De par sa forte concentration en acétate de linalyle, elle est avant tout reconnue pour ses propriétés antispasmodiques. Huile relaxante de référence, elle contribuerait à rééquilibrer le système nerveux, contrôler les spasmes (toux, maux de ventre causés par le stress, crampes…) et favoriser la détente des muscles. Elle est traditionnellement indiquée pour favoriser la détente en cas d’anxiété ou d’hyper-émotivité.

  •   Comment l’utiliser ?

Toute la famille peut en faire usage, en respectant les précautions habituelles. Elle est toutefois déconseillée aux femmes enceintes de moins de 3 mois. Plusieurs voies d’utilisation possibles :

–   en mélange dans une préparation huileuse : massez quelques gouttes le long de la colonne vertébrale, sur le plexus solaire ou sur la face interne des poignets puis inhalez lentement ;

–   directement sur un coin de l’oreiller avant le coucher ;

–   en diffusion atmosphérique.

  •   Quelles synergies possibles ?

Pour une action calmante, il est possible de l’associer avec de l’huile essentielle de Lavande vraie, de la Camomille romaine ou de l’Ylang-Ylang.

Le saviez-vous ?

Deux autres parties du bigaradier sont utilisées en aromathérapie : la fleur, pour fabriquer l’huile essentielle de néroli, ainsi que le zest exprimé à froid, pour obtenir l’huile essentielle d’orange amère.

Léro DNV, une alternative naturelle pour combattre le stress

Grâce à sa formule complète, Léro DNV contribue à combattre le stress naturellement. Il est notamment indiqué en cas de réveils nocturnes et de difficultés d’endormissement. Pour restaurer votre sérénité, il contient de la mélatonine et de la mélisse, deux substances qui favorisent la relaxation et aident à retrouver un sommeil de qualité.

Si l’insomnie perdure et impacte sérieusement votre qualité de vie (symptômes dépressifs, douleurs chroniques, etc.), il est essentiel de consulter l’avis d’un professionnel de santé.

>  À lire aussi : 4 astuces naturelles contre le stress et l’anxiété

nos conseils santé

Pour vous sentir mieux dans votre corps, votre tête et votre vie.

Jeune femme souriante lors de sa course à pied en forêt avec gourde à la main

Se bouger pour s’aérer la tête, oui mais comment ?

Hippocrate disait 400 ans avant JC : « Mens sana in corpore sano », « Un esprit sain dans un corps sain...
lire la suite
Jeune femme déprimée regardant par la fenêtre

Dépression : 3 conseils naturels pour aller mieux

Perte d’intérêt, de confiance en soi, insomnie, anxiété, irritabilité… Si vous souffrez de ces symptômes,...
lire la suite
Homme âgé souriant

3 bonnes habitudes à prendre pour prévenir les troubles de la prostate

La prostate est une petite glande située sous la vessie et qui peut continuer de grandir avec l’âge....
lire la suite
Femme diabétique se faisant une piqûre d’insuline au niveau de l'abdomen

5 astuces naturelles pour réguler son diabète

Le diabète est une maladie résultant d’un manque d’insuline, une hormone produite par le pancréas qui...
lire la suite