La grande camomille, une solution naturelle contre les migraines

Camomille

La grande camomille, appelée également partenelle (ou Tanacetum parthenium de son nom latin), est une plante vivace utilisée depuis l’Antiquité pour ses nombreuses propriétés médicinales. Avec une apparence semblable à la marguerite, elle possède une sommité fleurie et des feuilles riches en parthénolide, une molécule à l’action anti-migraineuse reconnue. Quelles sont les propriétés insoupçonnées de la grande camomille ? Comment l’utiliser ?

Grande camomille : quels sont ses bienfaits ?

Une crise migraineuse est généralement provoquée par le stress, le cycle menstruel, une forte émotion, ou encore l’absorption d’un aliment (chocolat, viande salée, fromage vieilli…). Chez certains individus, ces éléments entraînent la libération de sérotonine, à l’origine de la vasoconstriction de vaisseaux intracrâniens et donc des douleurs migraineuses.

Les feuilles de la grande camomille sont riches en parthénolide, un actif qui agit sur la vasodilatation des vaisseaux et stimule la microcirculation cérébrale. C’est pourquoi cette plante est fréquemment consommée pour réduire les migraines, notamment chroniques, et limiter leur fréquence d’apparition et leur intensité. À noter toutefois qu’elle s’utilise de manière préventive, mais ne permet pas de soulager la migraine une fois cette dernière déclenchée.

La grande camomille présente aussi des propriétés emménagogues qui aident à provoquer les règles en cas d’aménorrhée (absence de menstruations) en stimulant le flux sanguin vers l’utérus, et à soulager les douleurs menstruelles. Enfin, grâce aux flavonoïdes qu’elle contient, on peut aussi lui attribuer une action anti-inflammatoire intéressante pour réduire les douleurs articulaires.

Côté posologie, la grande camomille peut être consommée en mâchant deux à trois feuilles fraîches quotidiennement. Mais attention à son goût amer ! Il est possible également de boire jusqu’à deux à trois décoctions par jour pour profiter de ses bienfaits, à raison de cinq têtes de camomille (ou une cuillère à soupe) par tasse. Ses effets se font généralement ressentir à partir de six semaines.

Attention : la grande camomille, comme de nombreuses plantes, possède des précautions d’emploi. Elle est contre-indiquée chez les femmes enceintes ou allaitantes, aux enfants et aux personnes allergiques aux astéracées (marguerite, chicorée, pissenlit, chardon, etc.). Elle ne doit pas être prise également en association avec des traitements anticoagulants ou antiplaquettaires. Des effets indésirables rares peuvent survenir et se traduisent par des troubles digestifs (diarrhées) et des aphtes.

Les alternatives naturelles pour soulager les maux de tête

Les migraines ont parfois un lien avec la santé du foie : on parle alors de « migraine hépatique ». Cet organe essentiel a pour rôle de métaboliser et d’éliminer les déchets et les toxines de notre organisme. Lorsqu’il est trop sollicité (alcool, manque de sommeil, repas copieux…), des céphalées migraineuses peuvent apparaître. Pour les soulager, il est conseillé d’entreprendre un nettoyage du foie en rééquilibrant son alimentation et en consommant des infusions de plantes comme le romarin, le fenouil ou la mélisse.

Pour favoriser le drainage hépatique et booster le fonctionnement de votre foie, vous pouvez également prendre un complément alimentaire comme Léro Détoxifiance. Cette boisson est formulée avec quatre extraits végétaux (romarin, menthe poivrée, tilleul et sureau) pour faciliter l’élimination des toxines.

Pour apaiser une céphalée, une autre solution naturelle simple consiste à effectuer un massage circulaire sur les tempes avec un mélange d’huile végétale (amande ou argan par exemple) et d’huile essentielle. Nos recommandations ? La lavande officinale qui possède des vertus calmantes et favorise l’endormissement, ou la menthe poivrée, qui aide à soulager les maux de tête en raison de sa teneur en menthol. Vous pouvez également appliquer du baume du tigre, un produit naturel riche en huile essentielle de menthe poivrée.

Enfin, en cas de migraine forte, détendez-vous et allongez-vous si possible dans un endroit calme. N’oubliez pas de boire de l’eau (la déshydratation aggravant les céphalées) et appliquez une compresse d’eau froide sur le front. Le café possède un effet vasoconstricteur et peut aussi contribuer à faire passer un mal de tête.

Bon à savoir : la grande camomille et la camomille romaine appartiennent à la famille des astéracées, mais ne présentent pas les mêmes propriétés. Seule la grande camomille agit dans le traitement et la prévention des migraines et maux de tête. La camomille romaine aide, elle, à lutter contre le stress et l’anxiété et facilite la digestion.

>  À lire aussi : Comment nettoyer son foie naturellement ?

nos conseils santé

Pour vous sentir mieux dans votre corps, votre tête et votre vie.

mal des transports

Mal des transports : quels remèdes naturels pour limiter les effets ?

Voici 4 remèdes contre le mal des transports : des pistes efficaces pour soulager et même guérir durablement...
lire la suite
Jeune femme concoctant un plat à base de produits sains en suivant une recette en ligne sur tablette

Lutter contre le stress avec une assiette santé

Lorsque le stress est là dans notre vie, il est porteur de multiples dérèglements. Un des dérèglements...
lire la suite
Jeune femme se reveillant de son lit

Quelles sont les meilleures plantes pour dormir paisiblement ?

Découvrez les propriétés de 5 plantes pour lutter contre les troubles du sommeil et trouvez comment aider...
lire la suite
Jeune femme sur terrasse en bois pendant séance de yoga en position du lotus

4 astuces naturelles contre le stress et l’anxiété

Soucis financiers, aléas de la vie, surcharge de travail… Une étude OpinionWay menée en novembre 2017...
lire la suite