Les plantes à la rescousse, quelles tisanes choisir ?

Femme avec les yeux fermés dégustant une tisane paisiblement

Voici l’un des procédés les plus simples pour trouver calme et sérénité. La tisane est le moyen qui permet aux plantes de diffuser leurs principes actifs (flavonoïdes, terpénoïdes, phénol, etc…) dans l’eau afin que nous puissions en profiter par le biais d’une boisson chaude. Ces principes actifs vont agir sur notre organisme, nous permettant de retrouver le calme, un sommeil reposant, une meilleure digestion, etc…

Quelles différences y-a-t-il entre tisanes (ou infusions), macération et décoctions ?

Quel que soit le procédé, les plantes vont libérer leurs principes actifs dans l’eau. Lors de la préparation avec des feuilles entières (et non des sachets), il vous faudra penser à filtrer l’eau avant de la boire.

Lorsque vous préparez une tisane, il vous suffit de mettre une certaine quantité de la plante sèche ou fraîche (souvent les feuilles ou les fleurs) et de verser de l’eau chaude dessus. Vous laissez ensuite infuser quelques minutes afin que les principes actifs passent de la plante à l’eau. Dès lors que vous avez versé l’eau chaude dessus, couvrez votre tasse pour éviter l’évaporation des huiles volatiles, ainsi votre tisane gardera toutes ses vertus. Ce procédé est le plus rapide et est très efficace pour profiter des vertus d’une plante.

Pour la macération, il s’agira de faire tremper la plante dans de l’eau froide plusieurs heures.

Enfin, pour la décoction, on fait bouillir les parties de la plante comme les racines ou les tiges dans de l’eau pendant plusieurs minutes.
Quel que soit le procédé (il se choisit en fonction de la plante que l’on souhaite préparer), il faudra respecter les doses prescrites et boire si possible votre tisane sans sucre. Bien entendu, choisissez des tisanes de culture biologique.

Quelques plantes relaxantes pour votre tisane

  • menthe poivrée : elle aide à surmonter la fatigue, le stress et les troubles psychiques (angoisses, dépression)
  • camomille (romaine ou matricaire) : elle agit à la fois sur la sphère digestive (le foie) et l’insomnie occasionnelle
  • mélisse : elle détend les muscles lisses, combat les ballonnements qui rendent le sommeil difficile, elle apaise les migraines, les bourdonnements d’oreille qui gênent l’endormissement. Son utilisation est très facile et sans contre-indication.
  • coquelicot : elle est un léger hypnotique, calme les toux nocturnes (bronchitiques et asthmatiques).

En plus des vertus reliées à la plante-même, la tisane peut représenter un rituel rassurant le soir pour préparer votre corps au sommeil. Elle va envoyer le message à votre cerveau qu’il va être bientôt l’heure d’aller se coucher. Sa chaleur va provoquer une légère sudation chez vous, permettant à votre corps de baisser sa température centrale et donc de remplir une des conditions nécessaires à l’endormissement.

nos conseils santé

Pour vous sentir mieux dans votre corps, votre tête et votre vie.

Camomille

La grande camomille, une solution naturelle contre les migraines

La grande camomille, appelée également partenelle (ou Tanacetum parthenium de son nom latin), est une...
lire la suite
gingembre

Le gingembre, un antivomitif naturel contre le mal des transports

Nausées, vertiges, sueurs froides… Ces troubles vous affectent à chaque trajet ? Pour lutter contre le...
lire la suite
melatonine_sommeil

La mélatonine, l'hormone qui agit sur le sommeil

Vous rencontrez des difficultés à vous endormir ? Vous subissez les effets du décalage horaire ? Pour...
lire la suite
Jeune homme qui médite en position du lotus contre un arbre dans jardin

Comment soigner le surmenage naturellement

De nos jours, nombreuses sont les personnes soumises à un rythme de vie effréné et parfois victimes de...
lire la suite