L’acouphène est un trouble auditif qui se traduit par la présence de bruits parasites dans une oreille (bruissement, pulsations, sifflements, etc.) que vous êtes le seul à percevoir. S’il est bénin et ne dure généralement qu’un temps, il constitue parfois un véritable handicap au quotidien et peut nuire à votre qualité de vie. Heureusement, des astuces naturelles existent pour atténuer les effets des acouphènes. Nos conseils pour mieux vivre avec.

1. Prendre soin de son audition

L’acouphène n’est pas une maladie, mais un symptôme provoqué par la détérioration des tissus internes de l’oreille. Dans la plupart des cas, il apparaît avec l’âge lorsque la santé auditive se détériore, ou chez des professionnels exposés à des niveaux sonores élevés au quotidien (musiciens, ouvriers, etc.).

Pour limiter l’inconfort lié aux acouphènes, éviter l’exposition aux bruits forts est essentiel. Si cela est difficile, protégez votre audition avec un casque antibruit ou des bouchons d’oreille. Vous pouvez également atténuer la gêne en diffusant un bruit reposant (comme le son des vagues) ou une musique instrumentale douce et sans voix.

Il est aussi possible que l’acouphène soit provoqué par un bouchon de cérumen qui obstrue votre conduit auditif. Pour le dissoudre, réalisez un bain d’oreille en versant quelques gouttes d’huile végétale (amande douce ou olive) dans le canal auditif et laissez reposer quelques minutes avant de nettoyer l’excédent. L’utilisation de cotons-tiges est déconseillée, car ils peuvent compacter le cérumen et provoquer l’apparition de bouchon.

Bon à savoir : des applications gratuites diffusant des bruits « blancs » et des sons apaisants sont proposées sur smartphone. De nombreuses playlists sont également accessibles sur YouTube.

2. Adopter une alimentation saine

Une pression artérielle trop élevée aggrave l’acouphène. Pour réguler la circulation sanguine, consommez de l’ail cru, des graines de sésame, ou du romarin en infusion. N’oubliez pas également de boire beaucoup d’eau (environ 1,5 litre d’eau par jour).

Au quotidien, privilégiez des aliments bio et riches en antioxydants, vitamines et minéraux comme les :

–       légumes : choux, persil, oignons, artichaut, asperge, etc. ;

–       fruits : fraise, pomme, cassis, abricot, kiwi, etc. ;

–       huiles végétales : colza, lin ;

–       oléagineux : amandes, noisettes, noix de cajou.

Enfin, les substances susceptibles d’exciter le nerf auditif de l’oreille interne comme l’alcool, la caféine ou la nicotine sont à proscrire, tout comme la viande rouge, la charcuterie et les aliments contenant des céréales et sucres raffinés.

3. Évacuer le stress

L’anxiété, l’angoisse et le stress sont souvent liés à l’apparition des acouphènes. Notre conseil : pratiquez quotidiennement une séance de sophrologie, méditation, yoga, ou toute autre méthode de relaxation susceptible de vous aider à évacuer les tensions. Une séance sportive, une bonne nuit de sommeil, un massage, un bain relaxant ou des infusions à base de plantes calmantes sont autant d’alliés précieux pour se détendre et se sentir mieux au quotidien.

Des thérapies comme la thérapie cognitivo comportementale (TCC) peuvent également vous aider à mieux vivre un acouphène grâce à des méthodes de respiration et de relaxation. La thérapie sonore constitue une autre méthode de traitement intéressante. Son principe : entraîner le cerveau à considérer le bruit parasite (sifflement, etc.) comme un bruit insignifiant afin de le rendre imperceptible et moins dérangeant.

Enfin, si vos troubles anxieux sont difficiles à gérer, n’hésitez pas à requérir une aide psychologique.

>  À lire aussi : Comment combattre le stress naturellement ?

4. Prévenir les troubles auditifs

Certains nutriments jouent un rôle primordial dans notre santé globale et auditive. Pour aider l’organisme à bien fonctionner, la clé est la prévention. Le magnésium marin ou le zinc sont par exemple des minéraux qui aident à réduire l’anxiété, l’angoisse, l’irritabilité et la fatigue en contribuant au bon fonctionnement du système nerveux.

Pour retrouver calme, sérénité et un sommeil de qualité, un complément alimentaire comme Lero DNV est idéal. Il contient du magnésium, de la vitamine B6, du zinc, de la mélatonine et de la mélisse notamment, un ensemble d’ingrédients contribuant au fonctionnement normal du système nerveux et à la protection des cellules contre les effets négatifs du stress. Si vous subissez du stress dans votre quotidien (surcharge de travail, difficultés à déconnecter, etc.), Léro ZEN vous aide à retrouver un équilibre émotionnel.

>  À lire aussi : Comment soigner le surmenage naturellement

Autres articles

Le millepertuis, une plante médicinale aux bienfaits reconnus : lutte contre le stress et la dépression, reconstruction de la peau et bien plus encore

Le millepertuis (Hypericum perforatum), surnommé herbe à mille trous, est un indispensable à posséder dans votre pharmacie. Cicatrisante, antiseptique, anti inflammatoire et anesthésiante, cette plante médicinale possède de multiples vertus reconnues depuis des siècles. Utilisé [...]

La bardane, une plante pour lutter contre l’acné

Contrairement aux idées reçues, l’acné ne concerne pas que les adolescents ! De nombreux adultes sont régulièrement confrontés à une poussée de boutons. Pour apaiser la peau et réguler la sécrétion de sébum, il existe [...]