Bien dans sa tête avec les elixirs floraux

Jeune femme fatiguée qui ferme les yeux allongée sur le canapé
Certaines d’entre vous en avez déjà entendu parler. Peut-être même que vous les avez déjà utilisées. Mais pour d’autres, les élixirs floraux relèvent de l’inconnu le plus total. Utilisées depuis maintenant plus de cent ans, ils font partie de l’arsenal thérapeutique de certains praticiens de santé afin d’aider les personnes à trouver – ou retrouver – un équilibre émotionnel. Mais chaque fleur a une spécificité. Il est donc intéressant de les connaître avant de vouloir les utiliser.

Qu’est-ce que les élixirs floraux ?

Certains diront que cela relève du charlatanisme, que c’est un effet placebo. En effet, il n’y a pas de réelle preuve que cela fonctionne, et pourtant… Les élixirs floraux, au nombre de 38, ont été répertoriés par le Dr Bach il y a plus de cent ans. Ces élixirs, établis à base de fleurs sauvages et de fleurs d’arbres, ont la réputation, non pas soigner la maladie, mais de soigner l’individu lui-même, en corrigeant ses émotions négatives. Et quoi de plus logique que de soigner la tête quand c’est parfois le corps qui nous fait défaut ? Le corps nous envoie des signaux, c’est notre boussole intérieure ! Tout le monde est différent ! Nous ne vivons pas les choses de la même manière, nous n’avons pas les mêmes qualités, ni les mêmes défauts ! Les élixirs floraux sont là pour faire remonter à la surface des qualités ou des émotions positives qui ne demandent qu’à s’exprimer ! Pour faire simple, les élixirs floraux sont des fleurs ramassées à la rosée, en pleine floraison, que l’on a mis dans de l’eau de source, et que l’on a traitées par solarisation (méthode solaire pour les fleurs qui fleurissent en été) ou par ébullition (pour les fleurs de début d’année). Ces fleurs sont ensuite retirées de l’eau, cette dernière étant filtrée et mélangée dans une quantité équivalente de Brandy à 40%. Le Brandy agissant ici comme un conservateur et non comme un principe actif. Ce mélange est appelé « teinture mère ». Les teintures mères sont ensuite diluées avec de l’alcool de raisin à 27%. Le Dr Bach a répertorié 38 fleurs, qu’il a ensuite divisé en 7 catégories d’émotions :
  • La peur
  • L’incertitude
  • Le manque d’intérêt pour le présent
  • La solitude
  • L’hypersensibilité aux influences
  • La tristesse
  • La préoccupation excessive pour les autres

Quel est leur intérêt dans la ménopause ?

La ménopause est un ensemble de symptômes, mais aussi un ensemble de sentiments et de ressentiments ! Plusieurs émotions nous parcourent lorsque nous sommes en train de vivre la ménopause ! La ménopause est un changement, et le changement peut faire peur ! On regrette le passé, on est nostalgique ! On revient en permanence à sa zone de confort, car c’est ce que l’on a toujours connu. Et puis on a peur, peur de l’avenir, peur de ne plus plaire, peur de la mort qui approche aussi ! Peur de perdre le contrôle, et peur de perdre nos proches par manque de tolérance et par excès d’irritabilité ! Parce que oui, on est irritable, on voudrait « bouffer » tout le monde ! On pleure parfois, ou souvent ! On est en colère, et on en veut à la terre entière ! Pourquoi moi ? Pourquoi maintenant ? De coups de cafard en coups de blues, on a envie de crier pour lâcher, ou au contraire de ne rien dire pour se cacher, pour ne pas voir la vérité en face ! Alors oui, les élixirs floraux trouvent toute leur place dans l’arsenal thérapeutique de la ménopause ! Traiter les symptômes est une chose, mais bien vivre la ménopause en tant que femme en est une autre ! Apprendre à gérer ses émotions, apprendre à avoir confiance en soi et dans les autres, dans l’avenir, dans le changement. Surtout, avoir confiance en vous ! Parce que la solution se trouve à l’intérieur de vous !

Quelle Fleur pour quelle émotion ?

Nous l’avons vu, il existe officiellement 38 élixirs floraux, mais seuls certains auront un intérêt dans la ménopause. Chaque femme est différente et réagit différemment face à sa ménopause, en fonction de son passif, de son environnement, de son état d’esprit et tout simplement en fonction de qui elle est, au plus profond d’elle-même. Voici la liste des élixirs floraux qu’il me semble important de rajouter à son quotidien de manière systématique en cas de ménopause, comme un traitement de fond…
  • Walnut (le noyer) : la fleur du CHANGEMENT !
On ne va pas se mentir, la ménopause, est avant tout un véritable changement dans la vie d’une femme ! Le corps change, le visage change, l’esprit change… Le corps nous rappelle que l’on a plus 20 ans, on est moins désirable… Et puis souvent, la ménopause est signe d’une retraite qui approche, de petits enfants à naître, … Une multitude de changements ! Walnut est là pour aider les femmes ménopausées à faire face à ce changement, à le voir de manière plus positive, à s’adapter à ce changement qui est souvent signe d’hypersensibilités inhabituelles.
  • Honeysuckle (le chèvrefeuille) : la fleur du PASSE !
Là encore, la ménopause est bien là pour nous montrer que nous ne sommes plus comme avant ! Physiquement, on prend du poids, les rides s’installent, le visage s’affaisse et se détend. Et pour ce qui est du côté psychique, ce n’est pas vraiment mieux… La libido est en berne, le vagin est moins lubrifié, on est irritable et en colère… Autant de facteurs qui peuvent faire fuir un homme, ou tout du moins qui nous rendent moins désirables. On est nostalgique, on regrette ce passé qui n’est plus. Il y a aussi des fleurs qui sont plus spécifiques pour chacune d’entre vous, et qui dépendront de l’état psychique et émotionnel dans lequel vous vous trouvez :
  • Crab Apple (le pommier sauvage) : la fleur de l’ESTIME DE SOI !
Nous l’avons vu, la ménopause est signe de changements physiques qui peuvent bien souvent entrainer un dégout de soi, et générer encore plus d’attitudes obsessionnelles compulsives (type alimentaire). Crab Apple est là pour aider à s’accepter telle que l’on est, ici et maintenant !
  • Impatiens (l’impatiente) : la fleur de la PATIENCE !
Une fleur qui porte plus que jamais bien son nom… Quand on est en période de ménopause, on est irritable, on est agitée, on est Impatiente ! On voudrait que cela passe plus vite ! Impatiens est là pour vous apporter calme et sérénité.
  • Cherry Plum (le prunier) : la fleur du CONTROLE !
Quelle femme ménopausée n’a pas fait une crise de nerfs, au point d’en perdre le contrôle ? Cherry Plum est faite pour celles qui justement ont peur de perdre ce contrôle, peur d’atteindre un point de non-retour tant leur attitude peut décourager plus d’un homme !
  • Wild Rose (l’églantier) : la fleur du DYNAMISME !
Nous l’avons vu, la ménopause est souvent accompagnée de déprime plus ou moins passagère, de perte de joie de vivre, de résignation… Certaines femmes voient la ménopause comme une fatalité, comme une fin en soi ! Wild Rose est là pour vous aider à retrouver votre entrain naturel, votre dynamisme, et le sourire sur vos lèvres !
  • Olive (l’olivier) : la fleur de la VITALITE !
Qui dit ménopause, dit souvent bouffées de chaleur. Et qui dit bouffées de chaleur, dit insomnies ! Un vrai cercle vicieux à l’origine d’un épuisement à la fois physique et psychique ! Vous vous sentez « au bout du rouleau », vous avez l’impression qu’un rouleau compresseur vous est passé dessus ! Olive est faite pour vous, et dans un sens devrait être donnée à toutes les femmes ménopausées pour leur faire retrouver la vitalité qui leur manque, afin d’y faire face de manière plus positive !
  • Agrimony (l’aigremoine) : la fleur de la SINCERITE !
Vous faites partie de ces femmes qui n’aiment pas voir la vérité en face, qui n’aiment pas tout simplement affronter la réalité en face ! Vous préférez sourire, cacher vos émotions derrière un masque, ne pas en parler pour ne pas avoir à y penser… C’est votre choix… Mais peut-être que vous manquez de sincérité envers vous-même ! S’avouer que l’on ne va pas bien permet de l’avouer aux autres, à nos proches, et permet de se faire aider ! Il n’y a pas de honte à dire que l’on n’est pas bien ! Alors ne vous cachez plus, et affrontez la ménopause !
  • Sweet Chestnut (le châtaigner) : la fleur de la CROYANCE !
Vous avez atteint un état d’esprit où vous ne voyez pas le bout du tunnel ! Vous avez le sentiment d’avoir touché le fond, d’être au fond du trou. Vous vivez une période de désespoir profond, une vraie torture mentale ! Vous vous morfondez sur votre sort ! Cette fleur est là pour vous faire remonter à la surface, pour vous délivrer de cet état d’esprit négatif !
  • Mustard (la moutarde) : la fleur de la JOIE DE VIVRE !
Vous enchaînez coups de cafard sur coups de cafard ! Souvent sans raison, votre moral se met en dépression, et vous n’avez plus goût à rien ! Pourtant, mis à part cette ménopause, tout va bien dans votre vie ! Mais le moral n’y est pas ! Et contre ça, difficile de se battre quand la déprime a ses raisons que la raison ignore. Mustard vous apportera la joie de vivre, le goût de croquer la vie à pleines dents.
  • Mimulus (le mimule) : la fleur de la CONFIANCE !
Votre ménopause s’accompagne de peur en tout genre. Peur de vieillir, peur de ne plus plaire… Vous êtes nerveuse, vous rougissez à cause de vos bouffées de chaleur, mais aussi à cause d’un manque d’assurance ! Mimulus vous redonnera la confiance que vous avez perdue.
  • Beech (le hêtre) : la fleur de la TOLÉRANCE !
Vous êtes de celles qui veulent tout dominer ! Du genre intolérante et perfectionniste ! Limite arrogante et acerbe ! Vous avez une facilité à juger les autres, un sens critique très aiguisé ! Et la ménopause n’a rien arrangé ! Votre irritabilité et votre nervosité n’ont fait que multiplier votre naturel déjà présent ! Et c’est votre entourage qui en fait les frais ! Et s’il était temps de se remettre en question, de se dire que personne n’est parfait, que chacun a sa façon de faire ! La tolérance est le début d’une relation sereine…
  • Willow (le saule) : la fleur de l’ACCEPTATION !
Pour bien vivre une ménopause, il faut avant toute chose l’accepter ! Accepter que ce qui nous arrive devait arriver, que c’est la vie ! Il faut arrêter de se dire que l’on n’a pas mérité ça, d’avoir l’impression d’être au milieu d’une vraie injustice ! Il faut arrêter d’être rancunière et aigrie face à la ménopause ! Il est tant d’accepter et de s’accepter !
  • Elm (l’orme) : la fleur de l’ASSURANCE !
Vous vous sentez dépassée par les événements ! Vous croulez sous les responsabilités, que ce soit au travail, à la maison, et de manière générale ! Vos insomnies, votre irritabilité, génèrent encore plus de tension ! Vous avez le sentiment de perdre pied. Vous doutez de vos capacités, vous avez l’impression de ne pas vous en sortir ! Elm vous redonnera l’assurance que vous avez perdue ! Elle vous permettra d’enfiler le costume de Wonder Woman !
  • Star of Bethléem (l’etoile de Bethléem) : la fleur de la CONSOLATION !
Dans le pire des cas, certaines vivront la ménopause comme un choc, un traumatisme ! Il leur faut faire le deuil de leur vie d’avant ! Faire le deuil de leur jeunesse, et ce n’est pas chose évidente pour tout le monde. Votre quotidien est désormais fait de pleurs, de chagrins. Vous avez seulement besoin d’être consolée, d’être réconfortée ! La liste ci-dessus n’est bien sûr pas exhaustive ! Il existe bien d’autres fleurs, mais voici pour moi les principales pour vous aider à passer le cap de la ménopause avec succès.

Comment les utiliser et où les trouver ?

Les élixirs floraux se prennent principalement par voie orale. Ils peuvent aussi s’utiliser par voie externe, auquel cas ils seront dilués dans l’eau du bain ou utilisés en massages, mélangés à un lait corporel neutre. En traitement de fond, il faut compter environ 3 semaines pour rééquilibrer des émotions anciennes. Dans ce cas, n’utilisez pas plus de 7 fleurs différentes. Pour ce faire, mélangez 3 gouttes des fleurs choisies dans 30 ml d’eau minérale. Agitez ! Prenez 4 gouttes de ce mélange, directement sous la langue, 4 fois par jour, de préférence entre les repas. En traitement de crise, dans l’urgence et pour une émotion passagère, faites de même, pendant 1 à 5 jours. Vous pouvez même utiliser les élixirs floraux purs sous la langue, sans les diluer. Les élixirs floraux se trouvent en pharmacie, en parapharmacie, en magasin biologique ou en magasin spécialisé. En général, il y a toujours quelqu’un de qualifié pour vous conseiller. N’hésitez pas à demander conseil.

Conclusion

Il y a toujours une solution à tout problème. Lorsque vous pensez que vous n’y arriverez pas, que tout est perdu, que vous finissez par lâcher, les élixirs floraux sont là pour vous montrer le chemin à prendre. Ils sont là pour vous redonner confiance et pour vous amener vers des jours meilleurs, où optimisme et positivité sont les maîtres mots.

nos conseils santé

Pour vous sentir mieux dans votre corps, votre tête et votre vie.

Moment de complicité entre une maman et sa fille avec l'arrivée d'un futur bébé

Créer du lien avec bébé pendant la grossesse

Apprendre à se connaître pour se reconnaître à la naissance Pourquoi attendre la naissance pour faire...
lire la suite
Moment de complicité entre mère et fille avec futur bébé

Vivre sereinement la grossesse

Ça y est vous êtes enceinte, félicitations ! Vous souhaitez maintenant mettre tout en œuvre pour vivre...
lire la suite
AdobeStock_368176126

4 secrets pour des jambes fines et légères

Picotements, douleurs, crampes ou encore gonflement… Découvrez comment retrouver des jambes légères avec...
lire la suite
Couple dans salon avec leur enfant

Communiquer avec bébé après la naissance

Les langages de bébé Dès sa naissance, bébé est en demande de contacts et d’interactions. Au début centré...
lire la suite