Comment prendre soin de sa flore intime ?

La flore intime désigne ces milliards de bactéries et de micro-organismes vivant à l’intérieur du vagin. Parmi elles se trouvent les bonnes bactéries, dont le rôle est de vous protéger contre les infections vaginales. Stress, rapport sexuel, menstruation, antibiotique… Votre flore intime est déséquilibrée ? Léro vous aide à reconstituer naturellement votre microbiote vaginal.

Comment nettoyer sa région intime sans l’agresser ?

Le vagin est un organe qui s’auto-nettoie en produisant de fines sécrétions. Il est donc inutile, voire dangereux, d’essayer d’en nettoyer l’intérieur avec du savon. Un lavage risque de déséquilibrer son pH et de provoquer des irritations et des infections.

En revanche, il faut laver régulièrement votre vulve, c’est-à-dire la peau entourant le vagin. Un lavage quotidien à l’eau tiède suffit ! Évitez l’usage du gant de toilette, de gommage et des savons parfumés qui irritent et perturbent l’équilibre de votre flore intime.

Il en va de même pour l’usage des serviettes ou des tampons parfumés. L’idéal ? Les produits en coton bio, sans parfum et non blanchis. Pendant vos règles, changez-les régulièrement (4 à 5 fois par jour) afin de préserver votre hygiène vaginale.

Après un passage aux toilettes, essuyez toujours de l’avant vers l’arrière. En effectuant l’inverse, vous risqueriez de transférer des bactéries vers l’urètre et augmenter le risque d’infections des voies urinaires.

Protéger sa flore vaginale avant, pendant et après un rapport sexuel

À cause des bactéries ou des produits chimiques, les rapports sexuels peuvent casser l’équilibre de votre flore intime. Pour la protéger, voici nos recommandations :

  •   Avant un rapport

Vous utilisez des lubrifiants ? Prêtez attention à leur composition et assurez-vous qu’ils ne contiennent pas d’ingrédients nocifs. La glycérine, les parabènes, les parfums, les arômes ou encore les colorants sont des substances perturbant l’équilibre du pH vaginal. Attention également aux préservatifs : évitez ceux qui contiennent des lubrifiants spermicides qui tuent les bonnes bactéries du vagin.

  •   Pendant le rapport

L’anus abrite des bactéries qui peuvent infecter le vagin, et inversement. Si vous pratiquez un rapport anal puis vaginal, la règle d’or est de mettre un nouveau préservatif afin d’éviter toute complication (infection urinaire, mycose, vaginose bactérienne, etc.).

  •   Après le rapport

Au cours du rapport sexuel, des bactéries peuvent pénétrer dans l’urètre. Pour prévenir tout risque d’infection, urinez immédiatement après l’amour et nettoyez votre vulve avec de l’eau tiède. C’est l’assurance de rapports sexuels plus sûrs !

Poils pubiens : faut-il les raser pour protéger sa flore intime ?

Épilation ou non : ce choix vous appartient entièrement ! Contrairement à certaines idées reçues, les poils pubiens ne présentent pas de risque pour la santé à cause de possibles odeurs ou de l’humidité. Au contraire, ils protègent la peau sensible de la vulve et limitent les frottements pendant les rapports sexuels. Il suffit de les nettoyer régulièrement !

En cas d’épilation, évitez l’usage du rasoir qui peut causer des brûlures, des rougeurs, des démangeaisons voire des coupures. La crème dépilatoire est également déconseillée, car elle est trop agressive pour cette zone.

Quels sous-vêtements porter pour une bonne santé vulvo-vaginale ?

Pour reconstituer votre flore intime, votre vulve doit pouvoir respirer ! Esquivez à tout prix les sous-vêtements en matériaux synthétiques comme le nylon, le satin, le spandex ou le polyester. Ils favorisent un environnement chaud et humide propice au développement des bactéries et des levures.

Pour préserver votre région intime, des matières respirantes et naturelles comme le coton sont parfaitement indiquées. Mieux encore : le coton biologique, car il est cultivé sans produits chimiques nocifs pour la santé. Côté coupe, optez pour des sous-vêtements amples au niveau de l’entrejambe qui laissent passer l’air. Ils réduisent également les frottements et les irritations.

Enfin, pour éviter le surplus d’humidité, évitez le port prolongé d’un maillot de bain mouillé et changez de sous-vêtement tous les jours. La nuit, n’hésitez pas à dormir nue afin de laisser votre zone intime respirer.

Probiotiques : la clé pour prévenir les infections

Après l’intestin, le vagin est l’organe contenant le plus de bactéries dans le corps. Or, pour traiter les infections vaginales, des antibiotiques sont habituellement prescrits. Ces traitements tuent aussi bien les mauvaises que les bonnes bactéries et peuvent vous rendre plus vulnérable aux infections.

Pour préserver les bonnes bactéries dans votre corps, une solution efficace est la prise de probiotiques. Il s’agit d’un moyen naturel pour favoriser votre santé vaginale notamment après un traitement antibiotique ou en cas de déséquilibre de la flore intime (stress, changement hormonal, menstruation, rapport sexuel, etc.).

Saviez-vous que de nombreuses bactéries de la flore vaginale proviennent de l’intestin ? Pour avoir une flore équilibrée, il n’y a pas de secret : il faut prendre soin de son microbiote intestinal ! Pour reconstituer votre flore, Léro Flore ATB est un complément alimentaire apportant 4 milliards d’UFC de souches par prise.. Sa formule permet de rééquilibrer un microbiote fragilisé par des facteurs extérieurs.

nos conseils santé

Pour vous sentir mieux dans votre corps, votre tête et votre vie.

Couple dans salon avec leur enfant

Communiquer avec bébé après la naissance

Les langages de bébé Dès sa naissance, bébé est en demande de contacts et d’interactions. Au début centré...
lire la suite
Jeune maman allaitant son bébé dans le lit

Les bienfaits de l’allaitement pour bébé et maman

Vous voilà nouvelle maman, partageant les joies de la maternité avec votre nouveau-né. Peut-être avez-vous...
lire la suite
AdobeStock_269996987

Vitamines et allaitement

Ça y est, la famille s’est agrandie ! Vous rentrez enfin à la maison avec bébé, et vous avez fait le...
lire la suite
Jeune femme en hauteur avec des jumelles - vue sur la forêt et la nature environnante

Exploration de notre nature cyclique – La Femme Visionnaire en moi

La phase d’ovulation se termine et votre corps rentre en phase de préparation pour accueillir les saignements. Cette...
lire la suite