L’huile d’arnica est extraite des feuilles et des fleurs de la plante Arnica Montana, une plante herbacée vivace de la famille des tournesols. L’arnica pousse dans les régions montagneuses d’Europe et d’Amérique du Nord. Son huile est un remède qui présente de nombreux avantages et notamment le fait de pouvoir être appliqué directement sur la peau sans presque aucun effet indésirable.

L’huile d’arnica : un anti-bobo naturel

L’huile d’arnica a des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques qui aident à soulager la douleur et à guérir les blessures plus rapidement. Sur les plaies, elle est antimicrobienne et cicatrisante, mais attention à ne pas l’appliquer sur une plaie ouverte. En cas de coup ou de chute, elle permet de lutter contre l’apparition des ecchymoses et des bosses en réduisant l’afflux sanguin vers la zone concernée. L’huile d’arnica constitue un remède naturel couramment utilisé pour soulager la douleur causée par les bleus, les foulures et les entorses, notamment chez les enfants.

Cette huile agit également sur la peau à plusieurs niveaux, notamment contre l’acné, les coups de soleil et les piqûres d’insectes. Son action apaisante contribue à diminuer la sensation d’échauffement et les démangeaisons. On lui attribue également des propriétés anti-âge.

L’huile d’arnica pour les sportifs

Pour les sportifs, l’huile d’arnica est un vrai atout ! Ses propriétés anti-inflammatoires puissantes permettent de décontracter et apaiser les zones endolories en cas de douleurs musculaires et articulaires. Si vous êtes sportif, vous pouvez la masser sur votre corps avant et après l’effort, par des mouvements circulaires. Elle agit ainsi à deux niveaux : en vous préparant à l’activité physique puis en accélérant votre récupération.

L’huile d’arnica soulage également les crampes musculaires, mais aussi les jambes lourdes et les pieds échauffés. Si vous souffrez de blessures chroniques telles qu’une tendinite ou de l’arthrite, l’huile d’arnica peut aider à réduire la douleur, l’inflammation et le temps de guérison.

Les vertus de l’huile d’arnica pendant la grossesse

Il est contre-indiqué aux femmes enceintes de consommer de l’arnica par voie interne. En revanche, l’huile d’arnica peut être une précieuse alliée. Pendant la grossesse, elle peut en effet être utilisée en massage pour favoriser l’irrigation sanguine de la peau et détendre les muscles en cas de douleurs lombaires et de petites contractions. Vous pouvez donc l’appliquer sans crainte dans le bas de votre dos, sur votre ventre, mais aussi sur le haut de vos cuisses en effectuant une légère pression sur les zones douloureuses.

L’huile d’arnica pour les cheveux

Enfin, l’huile d’arnica est également excellente pour la santé de votre chevelure. Massée sur le cuir chevelu, elle stimule la pousse des cheveux grâce à son action sur la circulation sanguine. Elle peut aussi être utilisée en bain d’huile sur les cheveux gras, pour absorber l’excès de sébum.

Précautions d’utilisation de l’huile d’arnica

L’huile d’arnica peut être appliquée directement sur la peau sans danger. Elle ne doit cependant pas être utilisée sur des plaies ouvertes ni être surdosée, au risque de provoquer des réactions cutanées telles que des rougeurs, des démangeaisons ou de l’eczéma. Sachez également qu’il est déconseillé de s’exposer au soleil après avoir appliqué de l’huile d’arnica sur votre peau.

Pour les moins de 3 ans, renseignez-vous auprès de votre médecin ou pharmacien et privilégiez les préparations telles que les crèmes ou gels conçus spécialement pour les plus jeunes.