Avec le temps, nous avons une fâcheuse tendance à grossir. De côté-là, pas de réelle inégalité, puisqu’autant les hommes que les femmes sont concernés. Mais si les hommes se moquent du côté inesthétique de leurs poignets d’amour, pour les femmes en revanche, c’est un autre combat. Cette prise de poids et cette rétention d’eau sont difficiles à encaisser ! Et pour cause, vous n’avez rien demandé, et surtout vous n’avez rien fait pour que cela arrive ! Vous avez continué vos bonnes habitudes, vos activités sportives, votre alimentation équilibrée. Mais que nenni ! Votre corps n’en a que faire, il n’en fait qu’à sa tête ! Heureusement, il ne suffit que d’un petit coup de pouce de la nature, ou tout simplement de quelques changements dans votre quotidien, pour que tout s’arrange. Alors suivez le guide…

La rétention d’eau

Quand on parle de rétention d’eau, on parle d’une accumulation de liquide dans le corps, la faute à qui ? Aux hormones, encore elles… Vous allez gonfler, alors que cela ne vous était jamais arrivé auparavant. De ce côté-là, la solution miracle reste le drainage ! Et pour ça, certaines plantes sont spécifiques, donc pas de panique !

Utilisation des plantes

Nous l’avons dit, certaines plantes peuvent s’avérer miraculeuses pour drainer l’organisme.

Voici quelques « recettes » anti-gonflette :

  • Tisane : fumeterre, fenouil, romarin, pissenlit, reine des prés, mélisse (3 tasses par jour du mélange)
  • Boisson EPS : radis noir, artichaut, piloselle, alchémille (1 cuillère à café matin et midi, diluée dans un verre d’eau, pendant 20 jours)

Conseils alimentaires

La solution la plus simple pour dégonfler est d’utiliser une boisson connue de toutes et tous : le thé vert.

A raison de 3 à 4 tasses de thé vert par jour, en y ajoutant 1 goutte d’essence de citron zeste, posée préalablement sur une ½ cuillère à café de miel, et ce pendant quelques jours.

Il n’y a rien de tel que les produits salés pour faire de la rétention d’eau (charcuterie, plats préparés, pain, fromage, conserves, etc…) ! Donc limitez leur ingestion.

De même pour les médicaments effervescents ou les boissons gazeuses…

Privilégiez les fruits et légumes, qui peuvent s’avérer être d’excellents draineurs.

Conseils physiques

En cas de rétention d’eau, il n’y a pas de secret ! Il faut marcher, encore marcher et toujours marcher ! En effet, sous les pieds se trouve une « pompe » qui permet de faire circuler les liquides du corps. Si cette pompe n’est pas actionnée par la seule action de poser le pied par terre, les liquides stagnent et cela crée de la rétention d’eau.

Une loi scientifique a établi qu’un liquide en attire un autre… En conséquence, si vous voulez éliminer de l’eau de votre corps, trempez-vous dans de l’eau (mer ou piscine) et bougez-y dedans ! Faire la planche ne vous apportera rien ! En revanche, l’aquagym, l’aquabiking, ou le simple fait de marcher dans l’eau, vous donnera des résultats impressionnants. Qui vous donneront assurément l’envie de recommencer !

Conseils pratiques

Qui dit rétention d’eau, dit aussi souvent problème circulatoire. Laissez circuler votre sang. Pour cela, quelques astuces simples au quotidien :

  • Évitez les vêtements trop serrés
  • Évitez les ceintures, trop serrées et qui boudinent
  • Ne portez pas de bijoux ou autres qui pourraient couper la circulation au niveau des doigts

Les problèmes circulatoires et de rétention d’eau sont bien souvent génétiques. Si votre maman en souffrait, faites régulièrement des cures de plantes drainantes.

La prise de poids

Nous l’avons dit, la prise de poids pour la femme est le signe que plus rien ne sera jamais comme avant. Il est temps de dire au revoir à la taille de guêpe que vous aviez à 20 ans, mais pas adieu ! Il est temps de comprendre pourquoi vous grossissez et surtout de trouver les solutions pour vous aider à perdre ces kilos (superflus) qui vous gâchent la vie et vous plombent le moral.

Causes

A la ménopause, vous prenez du poids. 2 à 4 kilos en moyenne, et il est relativement difficile d’y échapper. Alors, même si vous avez fait une taille 36 toute votre vie, il n’est pas rare qu’après la ménopause, vous preniez 1 ou 2 tailles de plus.

Il est loin le temps où vous pouviez manger tout le gâteau au chocolat sans prendre un gramme. Désormais, votre corps ne vous fait plus de cadeau. Mais surtout, la prise de poids s’accompagne souvent d’hypertension artérielle, de diabète, voire même de cancers… Alors, s’il y a bien un moment dans la vie d’une femme où il faut faire attention à ce que l’on mange et à la manière dont nous occupons nos journées, c’est bien à la ménopause. La balance est là pour vous rappeler à l’ordre.

La ménopause et les hormones ont bon dos, mais elles ne sont qu’une partie de la cause de cette prise de poids.

Car quand on est en ménopause, on mange plus, on apporte plus de calories, on se bouge moins. On peut être perturbée affectivement, on digère mal, on a la thyroïde qui joue au yoyo. Et parfois, on a tout ça à la fois !

Alors il est temps de se prendre en main, de changer sa façon de manger et de bouger !

Conseils alimentaires

  • Vous avez trop d’appétit ?

La première raison logique qui fait que vous grossissez est que vous mangez plus ! Une fois lancée devant votre assiette, on ne vous arrête plus ! Mais s’il n’y avait que cela… On peut même rajouter les grignotages, les pulsions sucrées de fin de journée, etc…

Petites astuces pour manger moins :

  • Mangez un légume ou un fruit cru avant chaque repas (des radis, des olives, une pomme)
  • Au goûter, pour éviter les pulsions sucrées, mangez des noix, riches en tryptophane
  • Buvez un grand verre d’eau aussi souvent que possible, par petites gorgées, surtout 30 minutes avant les repas
  • Pensez aux coupe-faim naturels : l’agar-agar (dans le thé, ou comme gélifiant), et le konjac (à cuisiner)
  • Ajoutez un peu de son d’avoine dans vos préparations culinaires (soupe ou pâte à crêpes)
  • Essayez de vous mettre à la chrononutrition afin de mieux utiliser vos aliments et de moins les stocker (objet de la séance 7 à venir)

Certains compléments alimentaires sont intéressants afin de limiter votre appétit :

  • Le chrome : 200µg par jour pour réguler la glycémie et limiter les fringales sucrées
  • Le tryptophane : une gélule dosée à 220mg, vers 17h, pour rééquilibrer le système nerveux et augmenter le taux de sérotonine, souvent diminué en cas de pulsions sucrées de fin de journée
  • La L-tyrosine, afin de jouer sur la thyroïde et de « brûler » un peu plus de calories
  • Vous souhaitez brûler les graisses ?

C’est un fait avéré, vous avez beau faire tous les efforts du monde, les graisses s’accrochent à votre peau, telles des ventouses. Cela à cause d’un métabolisme ralenti. Alors prenez-vous en main, et dites adieu aux graisses.

Petites astuces pour brûler les graisses :

  • Prenez en bouche 1 goutte d’essence de citron zeste, 3 fois par jour sur un comprimé neutre.
  • Certaines plantes ou huiles essentielles peuvent vous aider, mais elles ne pourront pas suffire si vous n’agissez pas en adaptant votre alimentation ou votre façon de bouger. En effet, plusieurs raisons peuvent expliquer une prise de poids et une accumulation de graisses :
  • Si vous bougez mais que vous mangez mal : changez votre façon de manger !
  • Si vous mangez normalement mais que c’est trop par rapport à ce que vous dépensez : bougez davantage !
  • Si vous bougez et que vous mangez peu mais que vous ne perdez pas de poids pour autant : votre métabolisme est au ralenti ! Il va falloir le stimuler !

Certains compléments alimentaires sont intéressants afin de brûler vos graisses :

  • La L-tyrosine, afin de jouer sur la thyroïde et de « brûler » un peu plus de calories
  • La L-carnitine, avant une activité physique, permet le transport des graisses et leur transformation en énergie
  • Le chitosan (issu de carapaces de crustacés), juste avant un repas riche en graisses (un restaurant ou autre), empêche l’absorption intestinale d’une partie des graisses que vous allez ingérer
  • Les Oméga 3 : ce sont des « bonnes » graisses qui permettent de brûler les « mauvaises »
  • La vitamine E : indispensable si vous ingérer des oméga 3 en forte quantité

En résumé, vous êtes la seule actrice de votre perte de poids ! Tout ce que vous pourrez prendre en compléments alimentaires, en plantes, en huiles essentielles ou autres, vous apporteront certes une aide appréciable, mais ne pourront pas avoir des conséquences positives sur le long terme si vous, vous n’agissez pas ! Alors, à l’action !

Conseils physiques

Ça coule de source, mais pour perdre du poids, il faut éliminer les graisses accumulées. Pour cela, rien de plus simple que de faire du sport ! On ne vous demande pas d’aller courir le marathon demain, mais marchez, nagez, pédalez, sautez, courez, … En un mot, BOUGEZ !

Alors c’est vrai, si vous n’avez pas fait de sport depuis longtemps, vous allez avoir des courbatures, la sensation d’avoir mal partout. De quoi vous rappeler que vous n’avez plus 20 ans et que vous commencez à rouiller. Mais c’est une fausse excuse ! Il n’y a pas besoin de se faire mal pour pratiquer une activité physique. Vous pouvez vous y mettre dès demain dans votre quotidien.

Chaque jour, fixez-vous un objectif de plus que la veille, rallongez votre balade quotidienne de 5 minutes, montez un étage de plus à pied, allez chercher le pain à pied, etc … Augmentez votre objectif tous les jours un peu plus, et vous verrez qu’en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, vous pratiquerez 1h30 d’activité physique chaque jour, sans vraiment vous en rendre compte.

En résumé :

  • Exercice régulier pour aider à contrôler le poids, et maintenir la masse musculaire (une fois par mois ne suffira pas)
  • Lorsque cela vous est possible, préférez les escaliers aux ascenseurs, la marche aux tapis roulants, etc…
  • 30 minutes de marche quotidienne est un minimum… 1h30 serait l’idéal…
  • Le week-end, si le temps le permet, oxygénez-vous, faites des balades, cela contribuera à éliminer vos déchets !

Conclusion

A la ménopause, il y a de fortes chances que vous preniez quelques kilos et que vous « gonfliez ». Une occasion de plus de ne pas avoir le moral. Mais vous êtes plus forte que cela. Il vous suffira juste de quelques adaptations alimentaires et sportives pour y palier et pour dire adieu aux kilos superflus.