La peau est un organe de revêtement recouvrant la quasi-totalité du corps (environ 1,8 m2 de superficie, et 1 à 2 mm d’épaisseur), structuré en plusieurs couches, épiderme et derme pour les plus importantes. Elle est ensuite soutenue par le tissu adipeux. C’est le plus grand organe du corps humain et représente environ 15% de son poids.
Son impact sur le bien-être physique et mental est primordial.
Ne dit-on pas « être bien dans sa peau » ?
Quels sont ses besoins nutritionnels ?
Comment agir face à certains déséquilibres pour garder une peau saine ?

VOTRE PEAU EST-ELLE SAINE ?

La peau protège notre organisme des agressions extérieures. C’est l’enveloppe du corps qui sépare l’intérieur de l’extérieur, mais elle est également l’organe du toucher, faisant alors partie de nos cinq sens.

C’est aussi l’un des organes d’élimination des toxines (ou émonctoire), et est par conséquent le miroir de notre organisme. C’est pourquoi tout déséquilibre interne se répercutera et sera visible sur l’extérieur, à savoir ici sur la peau.

Vous arrive-t-il parfois d’avoir la peau sèche, rugueuse, déshydratée ? Sensible, qui tiraille, avec des démangeaisons ? Ou bien encore terne, en manque de souplesse, de vitalité, de fermeté ?

DES TROUBLES CUTANES PROVENANT D’UN DESEQUILIBRE INTERIEUR

Comme indiqué précédemment, la peau est le reflet de notre intérieur, la santé de notre organisme.

Lors d’une surcharge toxinique interne, les toxines, si elles ne sont pas évacuées par les émonctoires primaires chargés d’éliminer les déchets (foie, intestins, reins, poumons), peuvent être évacuées par la peau, créant alors différents troubles, tels qu’eczéma, acné, ou encore psoriasis. Cela pourrait aussi empêcher une oxygénation, absorption et métabolisation optimales des nutriments.

Mais elle peut également être déséquilibrée par une nutrition cellulaire déficiente, une carence en nutriments apportés normalement par l’alimentation, indispensables à son équilibre et sa santé. L’âge, le sexe, l’hérédité, les hormones, l’exposition aux rayons UV et à la pollution extérieure y jouent également bien évidemment un rôle.

Ainsi, des troubles cutanés, ou une peau déséquilibrée, peuvent apparaître par une surcharge toxinique et/ou par une carence nutritionnelle cellulaire.

LERO DERM, COMPLEMENT ALIMENTAIRE POUR LA QUALITE DE LA PEAU

Léro Derm est un complément alimentaire pour la peau, destiné aux peaux sèches ou déshydratées, ternes ou fatiguées, et les peaux présentant les premiers signes de vieillissement. C’est une association de micronutriments synergiques pour soutenir ses fonctions essentielles face aux multiples agressions, et ainsi garder une peau resplendissante :

  • De la vitamine C qui participe à la bonne formation du collagène et à maintenir des fonctions normales de la peau. Le collagène est un élément essentiel de la structure du derme.
  • Des vitamines PP et B8 qui participent au maintien d’une peau normale.
  • De la vitamine E et du sélénium qui contribuent à la protection des cellules contre les méfaits de l’oxydation.

La recherche Léro a choisi de compléter sa formulation avec un apport en oméga-6 (huile d’onagre), en oméga-3 (huile de poissons) et en extrait de pépins de raisins pour participer à la couverture de vos besoins nutritionnels.

Léro Derm contient aussi du Q10, coenzyme liposoluble que l’on retrouve dans l’épiderme, couche superficielle de la peau.

Grâce à cette formule très complète, vous retrouverez une peau plus souple et ferme.

1 capsule par jour au cours d’un repas, pendant 3 mois, renouvelable.

QUELLES SONT LES SOLUTIONS NATURELLES POUR AVOIR UNE PEAU SAINE ?

Les besoins nutritionnels

L’alimentation est bien entendu la clé d’une peau saine, par son apport en nutriments : vitamines, minéraux, oligo-éléments, et macronutriments, à savoir protéines, glucides et lipides. Tous sont importants et participent à son équilibre, mais certains le sont tout particulièrement :

  • Vitamine A (rétinol et bêta-carotène) qui participe à la régénération de la peau et en restaure sa qualité. Sa carence se manifeste notamment par une peau sèche.
  • Vitamines B qui agissent en synergie avec la vitamine A notamment pour la formation tissulaire et la cicatrisation.
  • Vitamines E, C, et zinc, sélénium, et polyphénols qui sont des antioxydants capables de neutraliser les radicaux libres, et donc de ralentir le vieillissement cellulaire. La vitamine C contribue également à la synthèse du collagène.
  • Des acides gras essentiels omégas 3, 6 et 9 pour l’élasticité, la souplesse et la nutrition de la peau. Leur carence pourrait créer du psoriasis, de l’eczéma, de l’acné, une peau très sèche, une mauvaise cicatrisation.
  • Et des acides aminés essentiels, indispensables à la régénération et réparation tissulaire.

Ainsi, pour vous assurer un apport suffisant en ces différents nutriments, il est indispensable de consommer chaque jour :

  • Des fruits et légumes frais colorés, de saison et biologiques : carotte, abricot, courge, poivron, tomate, mangue, raisin, melon, cassis, baies, patate douce, épinard, brocoli, persil, chou vert…
  • Des huiles végétales vierges, biologiques, de première pression à froid : huile de colza, lin, noix, cameline, germe de blé, avocat, olive…, et des oléagineux et graines oléagineuses tels que noix, amandes, graines de lin, chia, courge…
  • Des protéines de qualité animales et végétales : poissons frais sauvages maigres ou gras, volailles élevées en plein air et nourries au grain, œufs biologiques, légumineuses, céréales complètes, oléagineux, algues.
  • Il est tout aussi important de boire suffisamment d’eau (environ 1,5L), non seulement pour apporter une hydratation cellulaire optimale, mais également afin de nettoyer, de drainer les déchets et en faciliter l’élimination par les reins afin que la peau n’en soit pas surchargée.

Attention à l’apport de toxines

Si l’alimentation est primordiale pour vous apporter les nutriments indispensables à la santé de votre peau, il faut également veiller à ne pas apporter à votre organisme un surplus de toxines qui pourraient alors être évacuées par celle-ci créant alors différents troubles. Ainsi, limitez ou supprimez la consommation de tabac, d’alcool, et de drogues.

La peau étant le reflet de l’âme, tout autant que celui de la santé du corps, les « toxines » émotionnelles devront également être évacuées, digérées. Différentes techniques s’offrent à vous dans cette optique : yoga, sophrologie, méditation, qi-gong, activité artistique, …

Lorsqu’il y a un déséquilibre

La peau, outre son rôle de revêtement, a un rôle d’émonctoire. En d’autres termes, d’élimination des toxines, via le sébum par les glandes sébacées, et la sueur par les glandes sudoripares. Il est alors possible d’activer l’élimination des déchets par différents moyens : bains hypercaloriques, sauna, hammam, exercices physiques, brossage à sec, ou encore massages, afin de stimuler la circulation sanguine et lymphatique et donc d’épurer la peau.

De plus, veillez à votre santé intestinale et hépatique, grâce notamment à une hydratation optimale et une alimentation saine, telles qu’indiquées ultérieurement.

Assurer une bonne hydratation et nutrition externe

Après une bonne nutrition interne, une nutrition externe est bien sûr gage d’une peau saine. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des huiles végétales biologiques, telles que de l’huile de jojoba, d’amande douce, de sésame, de noisette, ou encore celles de bourrache, avocat, rosier muscat, ou argan, pour les peaux sèches ou matures. L’idéal est d’associer cette huile végétale à une phase aqueuse, telle que du gel d’aloe vera par exemple.

Afin d’avoir une peau saine, les solutions naturelles sont basées avant tout sur une bonne nutrition cellulaire, via l’alimentation et à l’aide de compléments alimentaires riches en nutriments essentiels, tels que Léro Derm, ainsi qu’une bonne hydratation. Mais également en veillant à une élimination des déchets autant qu’en limitant leur apport, et en assurant une bonne nutrition et hydratation de la peau par des produits cosmétiques adaptés.

A propos de l’auteur

Pharmacienne toulousaine, expatriée au Pays Basque, passionnée par mon métier mais surtout par les médecines naturelles, telles que l’aromathérapie, la phytothérapie, l’homéopathie, les Fleurs de Bach, la micronutrition ou encore la mycothérapie. Autant d’outils qui me permettent d’améliorer simplement le quotidien de mes patients car, conseiller les gens, leur donner des astuces, répondre à leurs demandes et donc à leurs attentes… Voilà mon quotidien.

Autres articles