L’ispaghul, une plante laxative pour lutter contre la constipation

ispaghul

L’ispaghul (ou psyllium blond) est une plante de petite taille originaire d’Inde et du Pakistan. Ses fruits renferment de petites graines qui présentent des propriétés laxatives et aident à réguler le transit intestinal. Comment l’utiliser ? Quelles alternatives existent en cas de contre-indications ?

Quels sont les bienfaits de l’ispaghul ?

La constipation est un trouble intestinal qui se manifeste par une sensation d’inconfort au niveau du ventre et de l’estomac et des difficultés au moment d’aller aux toilettes. Pour la soulager, il existe des plantes aux effets laxatifs reconnus. Parmi elles : l’ispaghul.

Souvent préconisée en cas de constipations chroniques ou de surcharge pondérale, elle aide à stimuler un transit paresseux, ramollit les selles et facilite leur expulsion. Elle est également utilisée en cas de diarrhée aiguë et chez les personnes souffrant de maladies inflammatoires de l’intestin, comme le syndrome du côlon irritable et la colite ulcéreuse.

Dans la médecine traditionnelle indienne, l’ispaghul est également employée lors d’inflammations des voies urinaires ou de maladies rénales. Elle constitue ainsi un allié précieux si vous avez des difficultés à uriner. En raison de ses propriétés coupe-faim, elle est souvent préconisée lors de régimes.

Pour agir, l’ispaghul contient des graines dont l’enveloppe – le tégument – est riche en mucilages. Il s’agit d’une substance qui peut absorber jusqu’à 60 fois son volume d’eau et se transforme en une masse gélatineuse à son contact. Lors de la digestion, les graines vont conserver l’eau des aliments, ce qui va permettre de ramollir les selles en cas de constipation, et les rendre plus consistantes lors de diarrhée.

L’enveloppe de cette plante se consomme généralement en cure, sous forme de gélules ou poudres effervescentes. Elle peut s’ingérer également en graines ou en son.

Bon à savoir : l’ispaghul est une plante douce qui n’agresse pas la muqueuse intestinale. Toutefois, elle fait l’objet de contre-indications. Son emploi est notamment déconseillé aux asthmatiques, aux enfants de moins de 6 ans et en cas de prise concomitante de médicaments. Cette plante peut en effet réduire l’absorption de certaines substances et ralentir l’action d’un traitement. Si cela vous concerne, il existe d’autres solutions naturelles pour vous aider.

>  À lire aussi : Restaurer sa flore digestive naturellement

Quelles sont les alternatives naturelles à l’ispaghul ?

Pour contribuer au bon fonctionnement intestinal, une des solutions les plus préconisées est l’usage de fructo-oligosaccharides. Mélanges de fructose et de glucose, ces prébiotiques favorisent la croissance des bactéries de la flore intestinale et permettent une meilleure dégradation des aliments. Il est possible d’en absorber grâce à certains produits frais comme la banane, l’oignon, l’ail, les asperges ou les poireaux.

Pour profiter pleinement de l’action de ces prébiotiques, une cure avec un complément alimentaire est conseillée. Léro Transifine est un produit sous forme de gélules formulé pour soulager vos problèmes de ballonnements, constipation et ventre gonflé. Il associe l’effet des prébiotiques avec des fibres alimentaires comme le tamarin et le pruneau. Une solution naturelle efficace pour réguler le transit et réduire les ballonnements.

En plus de la prise du complément alimentaire, pensez à boire de l’eau tout au long de la journée. Il est en effet primordial de s’hydrater afin d’assurer une bonne hydratation des selles et éviter une obstruction de l’intestin. Prenez également le temps de mastiquer au cours de vos repas pour faciliter la digestion des aliments. Si possible, pratiquez une activité physique régulière qui favorise un bon transit, comme la marche à pied, le jogging ou le vélo.

Pour rééduquer le transit, privilégiez une alimentation équilibrée avec des fruits et légumes frais et aliments complets (pain, riz, son de blé…). Le pruneau constitue un remède efficace et reconnu en raison de sa teneur en fibres, tout comme les graines de lin et le radis noir.

Enfin, d’autres plantes laxatives peuvent vous aider à lutter contre la constipation. Il s’agit notamment de la bourdaine, le séné et la rhubarbe. Elles permettent de stimuler les mouvements au niveau de l’intestin et favoriser la sécrétion de liquides. Pour profiter de leurs bienfaits, vous pouvez les consommer en infusion.

>  À lire aussi : 6 trucs et astuces naturels contre la constipation

nos conseils santé

Pour vous sentir mieux dans votre corps, votre tête et votre vie.

Intolérance au lactose, mal de ventre

Intolérance au lactose : comment retrouver un meilleur confort digestif ?

L’intolérance au lactose est un trouble digestif très fréquent. Voici quelques pistes pour retrouver...
lire la suite
Plan rapproché du bassin d'une jeune femme formant un coeur avec ses mains au niveau de son intestin

6 solutions naturelles pour faciliter la digestion

Vous êtes sujets aux maux de ventre, ballonnements, brûlures d’estomac ou constipations ? Autant de signes...
lire la suite
Trinquons
AdobeStock_488143807

Charbon végétal : pourquoi le prendre lors de troubles digestifs ?

Le charbon végétal est un actif qui agit aussi bien en interne qu’en externe. Ne passez pas à côté de...
lire la suite