Intolérance au lactose : comment retrouver un meilleur confort digestif ?

Intolérance au lactose, mal de ventre

Lait, fromage blanc, crème, beurre, yaourt… Ces produits vous causent des troubles digestifs ? Vous êtes probablement intolérant au lactose. Ce problème n’est pas rare : en France, entre 30 à 50 % des adultes ne parviennent pas à le digérer complètement. Signes, causes et solutions : Léro vous aide à retrouver un meilleur confort digestif.

Pourquoi est-on intolérant au lactose ?

Le lactose est un sucre contenu dans le lait et ses produits dérivés. Pour être digéré, il est décomposé par une enzyme, la lactase, en deux molécules : le glucose et le galactose. Chez certains individus, la production de cette enzyme par l’intestin est insuffisante. Le lactose n’est alors pas digéré correctement par l’organisme : on parle d’intolérance au lactose.

Lorsqu’il n’est pas dégradé par cette enzyme, le lactose est fermenté par des bactéries au niveau du côlon (gros intestin). C’est ce qui cause les troubles digestifs.

La production de l’enzyme lactase diminue parfois avec l’âge. Dans des cas plus rares, l’intolérance au lactose est causée par une maladie digestive (maladie cœliaque, maladie de Crohn) ou une infection au niveau de l’estomac ou de l’intestin (gastro-entérite par exemple) qui endommage la muqueuse de l’intestin grêle.

Bon à savoir

Il ne faut pas confondre intolérance et allergie. L’allergie est provoquée par les protéines de lait de vache et se manifeste par des symptômes respiratoires ou cutanés. Pour obtenir un diagnostic précis, demandez l’avis d’un professionnel de santé. Il pourra notamment vous prescrire un test médical de tolérance au lactose.

Quels sont les signes de l’intolérance au lactose ?

L’intolérance au lactose se manifeste par des troubles digestifs plus ou moins importants selon les individus et la quantité de lactose ingérée. Ils apparaissent dans les 30 minutes à 2 heures après avoir consommé du lait ou des produits laitiers. Il s’agit notamment de :

–   crampes abdominales ;

–   ballonnements ;

–   gargouillis, gaz en excès ;

–   diarrhée ou constipation ;

–   nausées et vomissements (dans les formes graves).

Chez les nourrissons, l’intolérance au lactose est rare et souvent passagère. Elle se manifeste principalement par :

–   une diarrhée ;

–   des flatulences ;

–   des fesses rouges et douloureuses.

Que faire en cas d’intolérance au lactose ?

Il n’existe aucun traitement curatif contre l’intolérance au lactose. Il est toutefois possible de diminuer les troubles digestifs par plusieurs moyens simples.

  •   Adapter son régime alimentaire

La solution la plus évidente est d’adopter une alimentation équilibrée et pauvre en lactose. Certains produits sont riches en lactose comme la crème glacée, le lait ou la crème. D’autres sont généralement mieux supportés comme les yaourts ou les fromages à pâte dure. Aujourd’hui, de nombreuses alternatives existent comme la margarine pour le beurre, le lait végétal pour le lait de vache ou encore la levure de bière pour le fromage. De nombreuses marques proposent également des gammes de produits étiquetés « sans lactose » ou « adaptés aux végétaliens ».

Afin de couvrir vos besoins en calcium, consommez des aliments comme le tofu, les sardines avec arêtes comestibles, les légumes verts à feuilles (épinards et choux), les oléagineux (graines de chia, amandes, noisettes), les haricots noirs et blancs et certains fruits (kiwis, oranges, abricots, clémentines ou mûres). Il existe également des eaux minérales riches en calcium.

Présenté sous la forme de petits comprimés, il s’utilise en prévention avant une prise de produits laitiers. Son dosage en enzymes lactase aide à retrouver un meilleur confort digestif après avoir consommé des produits contenant du lactose. En bonus : son format pratique qui permet de l’emmener partout avec vous !

Attention : de nombreux médicaments contiennent des excipients avec du lactose. Si vous souffrez d’une intolérance sévère au lactose, avertissez tout professionnel de santé (médecins, pharmaciens…). Certains aliments contiennent également du lactose « caché », comme les soupes, les sauces et les pâtisseries. Surveillez les étiquettes !

>  À lire aussi : 6 solutions naturelles pour faciliter la digestion

nos conseils santé

Pour vous sentir mieux dans votre corps, votre tête et votre vie.

AdobeStock_488143807

Charbon végétal : pourquoi le prendre lors de troubles digestifs ?

Le charbon végétal est un actif qui agit aussi bien en interne qu’en externe. Ne passez pas à côté de...
lire la suite
Plan rapproché du bassin d'une jeune femme formant un coeur avec ses mains au niveau de son intestin

6 solutions naturelles pour faciliter la digestion

Vous êtes sujets aux maux de ventre, ballonnements, brûlures d’estomac ou constipations ? Autant de signes...
lire la suite
ispaghul
Trinquons