Traitement endométriose : 3 plantes pour vous soulager

Jeune femme ayant des crampes gynécologiques et des règles douloureuses

L’endométriose est une maladie gynécologique qui concerne 1 femme sur 10. Elle est provoquée par la présence de tissu semblable à la muqueuse utérine en dehors de l’utérus. Très souvent, elle provoque de très fortes douleurs, notamment au moment des règles. Trois plantes sont particulièrement connues pour aider à soulager ces désagréments.

Traitement endométriose : agir sur trois plans

Pour contribuer à soulager les douleurs parfois intenses liées à l’endométriose, il est possible d’agir naturellement sur votre organisme à trois niveaux.

Tout d’abord, puisque les lésions implantées à l’extérieur de l’utérus réagissent aux fluctuations du taux d’œstrogènes, vous pouvez consommer des plantes qui vont vous aider à diminuer cet excès d’hormones féminines. Ils peuvent également favoriser la production de progestérone, hormone pour laquelle les femmes atteintes d’endométriose sont souvent carencées.

En deuxième point, il peut être intéressant de renforcer l’activité de votre foie pour l’aider à éliminer le surplus d’oestrogène.

Enfin, il existe des ingrédients qui aident à soulager de façon naturelle les spasmes et les fortes douleurs dont souffrent beaucoup de femmes atteintes d’endométriose.

Le gattilier pour équilibrer vos hormones

Beaucoup de femmes souffrant d’endométriose présentent un déséquilibre hormonal : elles sécrètent trop d’oestrogènes et pas assez de progestérone. Il existe des traitements hormonaux pour contrer ce phénomène, mais leurs effets secondaires importants peuvent être dérangeants.

Heureusement, il est possible de rééquilibrer vos hormones de façon naturelle, grâce aux plantes. Le gattilier est particulièrement réputé : il s’agit de la plante la plus efficace pour encourager la production de progestérone. Elle agit en stimulant vos ovaires, les incitant à produire plus de progestérone et à maintenir un équilibre avec le taux d’œstrogènes.

Le gattilier se consomme sous forme de tisane, de teinture mère ou de gélules.  Attention, il est contre-indiqué dans plusieurs situations et notamment si vous êtes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques ou que vous utilisez une pilule contraceptive. Nous vous conseillons de prendre conseil auprès d’un professionnel de santé avant d’entamer une cure.

Traiter l’endométriose en consommant du curcuma

Le curcuma est une épice au fort pouvoir détoxifiant. Il va permettre de stimuler la production de bile et ainsi nettoyer le foie en profondeur. Cela aura pour effet d’éliminer l’excès d’oestrogènes, en partie responsable du développement de l’endométriose.

De plus, le curcuma est un anti-inflammatoire naturel. En plus de soutenir le travail de votre foie, il contribue donc à diminuer les douleurs. Plusieurs études scientifiques1 affirment également que la curcumine contenue dans cette épice permet de réduire les lésions endométriales.

Utiliser du curcuma pour assaisonner vos plats n’est cependant pas suffisant pour profiter des bienfaits de cette épice. C’est pourquoi nous avons conçu le complément alimentaire Curcuma Longa, titré à 95% en curcuminoïdes. La prise d’une gélule quotidienne répond aux recommandations de l’OMS sur la prise de curcuminoïdes journalière.

L’achillée millefeuille pour soulager les douleurs liées à l’endométriose

L’achillée millefeuille est une plante antispasmodique des muscles lisses utérins. Elle dispose aussi d’une action anti-inflammatoire permettant de décongestionner l’utérus. Elle est donc tout indiquée dans le cas de règles douloureuses, mais aussi pour soulager les douleurs liées à l’endométriose. Elle possède également des vertus équilibrantes pour la sphère hormonale. Elle peut donc aussi être utile en cas de cycles menstruels irréguliers.

Il est possible de consommer l’achillée millefeuille sous forme de teinture mère, à diluer dans l’eau ou bien sous forme de tisane de feuilles et de fleurs. L’idéal est de vous fournir chez un herboriste qui pourra vous donner des conseils de posologie adaptés. Soyez vigilante : l’achillée millefeuille peut entraîner chez certaines femmes des règles plus abondantes.

Si vous souhaitez trouver un traitement contre l’endométriose grâce aux plantes, nous vous conseillons de vous rapprocher d’un naturopathe qui saura vous guider dans la prise d’ingrédients naturels adaptés à votre situation. Les plantes sont en effet puissantes et peuvent présenter des contre-indications.

1 Ying Zhang, Hong Cao, Zheng Yu, Hai-Ying Peng, Chang-jun Zhang (2013) Curcumin inhibits endometriosis endometrial cells by reducing estradiol production. Iran J Reprod Med. 2013 May; 11(5): 415–422. et Sayantan J, Sumit P, Snehasikta S (2012) Curcumin as anti-endometriotic agent. Elsevier B.V., March 15, 2012, Biochemical Pharmacology (83):797-804.

nos conseils santé

Pour vous sentir mieux dans votre corps, votre tête et votre vie.

Portrait femme âgée

Le risque ostéoporotique

Quand on parle d’ostéoporose, nombreux sont ceux qui pensent qu’il s’agit seulement d’une carence en...
lire la suite
cardio_ménopause

Comment réduire les risques de maladies cardiovasculaires à la ménopause

Hypertension, angine de poitrine, insuffisance cardiaque… À la ménopause, le cœur des femmes est plus...
lire la suite
AdobeStock_269996987

Vitamines et allaitement

Ça y est, la famille s’est agrandie ! Vous rentrez enfin à la maison avec bébé, et vous avez fait le...
lire la suite
Jeune femme enceinte caressant son ventre assise dans son lit

Apprivoiser les changements tout en restant soi-même

Se reconnaître de l’intérieur Quand on attend un enfant, l’entourage peut être source de confusion :...
lire la suite