Les plantes adaptogènes, des alliées contre le stress

Plantes adaptogènes

La nature regorge de plantes aux propriétés surprenantes et bienfaisantes. Depuis des siècles, elles sont utilisées par l’Homme pour l’aider à lutter contre de nombreux maux, notamment les effets néfastes du stress. En phytothérapie, on parle de « plante adaptogène ». Quels sont ses mécanismes d’action ? Comment la consommer et quand ? Explications.  

Qu’est-ce qu’une plante adaptogène ?

Le terme de plante adaptogène a vu le jour grâce au chercheur et pharmacologue russe Nicolaï Lazarev dans les années 1950. Au cours de ses recherches, il remarque que certaines plantes renferment des substances capables d’augmenter la capacité générale du corps à s’adapter aux différents stress.

Selon lui, leurs bienfaits proviennent des conditions extrêmes dans lesquelles elles poussent (climat rigoureux, haute altitude et mauvaises herbes). En grandissant, elles deviennent alors plus résistantes face aux agressions.

En 1968, le Dr Israël Brekhman a défini les 3 critères nécessaires pour qualifier une plante d’adaptogène. Elle doit :

  • être non toxique ;
  • augmenter la résistance de l’organisme de manière globale, c’est-à-dire sans cibler un organe ou une pathologie en particulier ;
  • présenter une action normalisatrice qui améliore la résistance de l’organisme face au stress.

En santé naturelle, les plantes adaptogènes sont utilisées pour se prémunir contre le stress et ses effets néfastes sur l’organisme. Au fil du temps, leurs effets positifs sur les défenses naturelles ont été démontrés par de nombreuses études. Mais comment agissent-elles exactement ?

Comment agit une plante adaptogène ?

Une plante adaptogène agit comme un régulateur naturel en augmentant ou diminuant certaines réactions chimiques dans le corps. Par exemple : plus l’on est stressé, plus le taux de cortisol – l’hormone qui permet au corps de réagir au stress – augmente. La substance adaptogène va ainsi réagir en régulant la sécrétion de cortisol.

Ce mécanisme se produit aussi dans le sens inverse : une déficience en cortisol peut aggraver un état de fatigue. La plante adaptogène va alors favoriser l’augmentation de son niveau dans l’organisme.

Quel que soit l’état de stress, d’anxiété ou de fatigue, son action globale est ainsi de ramener l’organisme à un état d’équilibre.

Comment consommer une plante adaptogène ?

Irritabilité, anxiété, fatigue, faiblesse immunitaire… sont autant de signes que le corps subit les effets négatifs du stress. Pour retrouver un certain équilibre, une plante adaptogène peut se consommer de différentes manières :

  • en décoction : en faisant infuser des extraits secs dans de l’eau bouillante. L’occasion idéale de s’octroyer une pause !
  • en poudre : elle peut être ajoutée à des aliments ou à des boissons ;
  • en teinture-mère : l’extrait condensé et liquide d’une plante ;
  • en gélules ou en comprimés : en optant pour un complément alimentaire.

Ces plantes se trouvent généralement en magasin bio, en herboristerie ou sur internet. Pour une qualité optimale, il est conseillé de la choisir issue de l’agriculture biologique.

Pour vous aider à gérer votre stress au quotidien, il existe un complément alimentaire : Léro Zen. Chaque capsule contient de la rhodiole rose, une plante adaptogène contribuant à réduire ses effets négatifs. Sa formule est complétée par du magnésium marin, de la vitamine E, des vitamines du groupe B ainsi que des oméga-3 EPA et DHA. Il convient particulièrement aux personnes faisant face à un stress quotidien ou passager (travail, examens, surmenage lié à un planning chargé…).

Plante adaptogène : quelles contre-indications ?

Les plantes adaptogènes sont sans dépendance et généralement bien tolérées. Les effets secondaires restent rares et varient selon la plante. Il peut s’agir de :

  • réactions allergiques ;
  • douleurs abdominales ;
  • constipations ;
  • nausées ;
  • diarrhées.

La prise de plantes adaptogènes est toutefois déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes, aux enfants de moins de 12 ans ainsi qu’aux personnes souffrant de maladies auto-immunes.

Si vous prenez un traitement de longue durée (pour l’hypertension, l’hypothyroïdie, la dépression ou le diabète par exemple), demandez toujours l’avis de votre médecin. Certaines interactions entre médicaments et plantes peuvent en effet faire augmenter la pression artérielle, diminuer le taux de sucre dans le sang ou contrer l’action des antidépresseurs.

Il est également important de comprendre l’objectif de la prise d’adaptogènes. Souhaitez-vous retrouver de l’énergie ? Diminuer votre anxiété ? Chaque plante propose une action spécifique. Si elle est énergisante, il sera ainsi déconseillé de la prendre avant de dormir. Quelle que soit la plante, veillez à respecter la posologie s’il s’agit d’un complément alimentaire.

Enfin, notez que si les plantes adaptogènes ont la faculté d’augmenter la résistance de l’organisme face à un stress passager, elles ne constituent pas la meilleure solution à long terme.  Si le stress persiste ou revient fréquemment, il est important d’agir sur ses causes profondes afin de retrouver un meilleur état de paix et d’équilibre.

Quelques exemples de plantes adaptogènes

Pour profiter de journées plus calmes et de nuits plus douces, voici quelques plantes à découvrir :

Grâce à ses propriétés immunostimulantes, il favorise la lutte contre la fatigue physique et intellectuelle, le surmenage et le stress, quelle que soit son origine. Il est reconnu par l’OMS comme une plante tonique capable de soutenir et stimuler l’organisme en cas de fatigue.

  •   La passiflore

Elle est reconnue par l’ESCOP (European Scientific Cooperative on Phytotherapy) pour son action sédative et anxiolytique qui favorise l’endormissement, calme la nervosité et diminue le nombre de réveils nocturnes.

  •   L’aubépine

Il s’agit de la plante de l’anxiété et du trac. Elle aiderait à calmer les palpitations cardiaques et le sentiment d’agitation face à une situation stressante.

  •   La valériane

Elle possède des vertus relaxantes qui favorisent la diminution des symptômes de l’anxiété et de l’angoisse (agitation, maux de ventre…). Elle participe également à réguler l’humeur et favorise une meilleure concentration.

  •   La rhodiole

C’est l’une des plantes adaptogènes les plus connues. Elle ralentit la destruction de la sérotonine et la dopamine (les hormones du bien-être) et aide l’organisme à s’adapter à un événement stressant, comme un examen ou un entretien d’embauche.

>  À lire aussi : Quelles sont les meilleures plantes pour dormir paisiblement ?

nos conseils santé

Pour vous sentir mieux dans votre corps, votre tête et votre vie.

Fille et mère sur la plage au bord de la mer qui se protègent du soleil avec crème protectrice

Protéger sa peau du soleil

Le soleil est indispensable à votre organisme : il joue un rôle bénéfique sur notre moral et participe...
lire la suite
Desmodium

Desmodium : la plante qui protège votre foie

Originaire d’Afrique de l’Ouest, le desmodium adscendens, ou « cousin plat » est une plante sauvage et...
lire la suite
Femme assise souffrant de jambes lourdes

6 astuces naturelles pour soulager les jambes lourdes

Les jambes lourdes se manifestent par une sensation désagréable de lourdeur et de gonflement au niveau...
lire la suite
AdobeStock_412194089

Solutions naturelles pour une peau saine

La peau est un organe de revêtement recouvrant la quasi-totalité du corps (environ 1,8 m2 de superficie,...
lire la suite