La constipation est un trouble intestinal qui se caractérise par une diminution de la fréquence des selles, une sensation d’inconfort, des ballonnements ou encore des difficultés au moment d’aller aux toilettes. Elle concerne une personne sur cinq et peut toucher n’importe quel membre de votre famille. Ses causes sont variées : elle peut survenir à la suite d’un évènement dans votre vie, ou être liée à un manque d’exercice physique ou de mauvaises habitudes alimentaires.

Pour lutter contre la constipation, la prise régulière de laxatifs est toutefois déconseillée. Ces médicaments peuvent en effet rendre votre intestin dépendant et paresseux. La solution la plus simple ? L’aider à mieux fonctionner de manière naturelle en suivant quelques conseils faciles à mettre en place. Léro vous propose six conseils pour améliorer l’état de votre transit intestinal et en finir avec la constipation légère.

 

1. Boire suffisamment d’eau

Il est généralement conseillé de boire au minimum 1,5 litre d’eau par jour. L’eau favorise en effet le ramollissement des selles et aide à mieux les évacuer. Si vous avez des difficultés à boire de l’eau, privilégiez les tisanes, soupes et jus de fruits. Les jus d’agrumes notamment (orange, pamplemousse, etc.) constituent d’excellents laxatifs naturels, en plus d’apporter des vitamines. Consommez-les de préférence à jeun, le matin.

Notre conseil santé : choisissez de préférence une eau riche en magnésium. Cet oligo-élément agit comme un laxatif doux et constitue un décontractant musculaire naturel efficace contre la constipation.

>  À lire aussi : Et si vous manquiez de magnésium ?

2. Pratiquer un automassage du ventre

Se masser le ventre permet d’activer l’intestin paresseux. Il se pratique une ou deux fois par jour, pendant au moins 5 minutes. Pour procéder au massage, posez la main à plat sur le ventre et effectuez de petits mouvements circulaires autour du nombril dans le sens des aiguilles d’une montre. Exercez ensuite une pression de plus en plus ferme.

>  À lire aussi : Restaurer sa flore digestive naturellement

3. Faire de l’exercice

Une vie sédentaire est l’ennemie d’un bon transit. Si vous êtes régulièrement constipé, pratiquez un exercice physique régulièrement afin de bouger votre corps, comme de la marche, du jogging, du vélo ou de la natation. Le sport permet en effet de raffermir sa ceinture abdominale et mieux évacuer les selles. La fameuse « marche digestive » est très efficace pour faciliter la digestion !

 4. Aller aux toilettes de manière régulière

Lorsque l’on est constipé, il est conseillé d’aller aux toilettes à des heures régulières. Cela permet d’habituer l’intestin paresseux à faire son travail de façon quotidienne. Il est important toutefois de ne jamais se forcer. Pour mieux fonctionner, vos muscles doivent en effet être détendus, car ils ne sont pas forcément habitués à bien fonctionner. Prenez votre temps !

 5. Faire le plein de fibres

La constipation est souvent liée à un manque de fibres alimentaires. Ces nutriments sont essentiels pour prévenir les troubles intestinaux et aident à mieux éliminer les déchets de l’organisme. Vous pouvez opter pour des fruits frais (pommes, poires, etc.), légumes secs (lentilles, pois cassés…) ou des produits céréaliers comme le riz complet, le pain complet ou le son de blé.

Les graines de chia, graines de lin ou radis noir constituent également d’excellents laxatifs naturels. Le pruneau – en jus ou trempé dans de l’eau – est reconnu comme l’un des remèdes les plus efficaces pour lutter contre la constipation.

6. Rééquilibrer son transit avec un complément alimentaire

Les compléments alimentaires constituent de véritables alliés santé. Ils contiennent en effet des nutriments essentiels au bon fonctionnement de l’organisme, comme des fibres ou des microbiotiques.

La constipation étant généralement liée à des carences, un complément alimentaire adapté permet d’apporter un concentré de nutriments pour compléter (ou prévenir) vos besoins. Pour réguler le transit intestinal, il existe :

  •   Léro Transit, un complément alimentaire concentré en pruneau et menthe poivrée. Sous forme de sirop, il permet de maintenir le bien-être gastro-intestinal et accompagne toute la famille à partir de 3 ans. Il est notamment recommandé en cas de mauvais transit (rentrée scolaire, événement familial, etc.) ou de transit perturbé en raison d’un manque d’eau.
  •   Léro Transifine, un complément sous forme de gélule. Il contient une association de fibres, de plantes et de FOS (fructo-oligo-saccharides) qui permettent de réguler le transit intestinal et réduire les risques de constipation légère. Les gélules sont également efficaces contre les ballonnements et le ventre gonflé.

>  À lire aussi : Améliorer le transit chez le jeune enfant

 

Autres articles

Le millepertuis, une plante médicinale aux bienfaits reconnus : lutte contre le stress et la dépression, reconstruction de la peau et bien plus encore

Le millepertuis (Hypericum perforatum), surnommé herbe à mille trous, est un indispensable à posséder dans votre pharmacie. Cicatrisante, antiseptique, anti inflammatoire et anesthésiante, cette plante médicinale possède de multiples vertus reconnues depuis des siècles. Utilisé [...]

La bardane, une plante pour lutter contre l’acné

Contrairement aux idées reçues, l’acné ne concerne pas que les adolescents ! De nombreux adultes sont régulièrement confrontés à une poussée de boutons. Pour apaiser la peau et réguler la sécrétion de sébum, il existe [...]